AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Jade Smitch Δ Jasmine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Identité du conte : Jasmine [Aladdin]
Crédits : Blondie
Avatar : Jasmine Villegas
Messages : 7
Date d'inscription : 01/03/2015

MessageSujet: Jade Smitch Δ Jasmine Lun 2 Mar - 0:04

Jade Smitch
« On peut tout fuir, sauf sa conscience. »


Nom complet Jade Smitch
ge 17 ans.
Anniversaire 3 juillet.
Sexe Femelle. o/
Orientation sexuelle Je sais pas encoooore.
Libre ou en couple ? ; Libre.
Identité(s) de conte(s); Aladdin.
Groupe Brant.
Métier (facultatif) ; Étudiante en psychiatrie.
Avatar Jasmine Villegas.

Description
Oh mon dieu, il faut VRAIMENT que je me décrives ? Et en plus, c'est loooooooooong. Raaaaaaah, bon, bah, au moins, ça sera fait ... Je m'appelle Jade Smitch [On prononce « Smith » et pas « Smitcheuuuuuuuuh ». ], j'ai 17 ans, ma meilleure amie, c'est Pau [Paula, si vous préferez], je suis née le 3 juillet et je veux devenir psychiatre dans la vie, mais en attendant, je fais des cupcakes au café devant chez moi. Heeem, de quoi, j'ai pas fini de me décrire ?


PHYSIQUE
Je suis une jeune femme très "voluptueuse" avec une silhouette fine et une peau parfaitement bronzée. Mes cheveux sont fins, très longs et d'un noir brillant. Je porte mes cheveux normalement en queue de cheval, mais je suis quand même jolie les cheveux détachés. J'ai de grands yeux qui sont d'un brun foncé, mais lorsque de minces rayons de lumières traversent mes yeux, ces derniers prennent une teinte caramel. Mes lèvres ont naturellement une couleur rose, tel un lever du soleil. Mon menton est un peu pointu, comme mon nez. Mes formes me gâchent la vie, car tout le monde les regardent. J'ai toujours eu un petit côté exotique et je ne sais pas d'où il vient.


CARACTÈRE
Je ne suis pas cette sorte de fille qui aime écouter des films romantiques, qui adore les beaux chanteurs et les acteurs, qui va toujours magasiner, qui est toujours à la mode. Nah, ça, jamais je ne voudrais être ça. Je suis plutôt un .. tomboy. Garçon manqué, si vous voulez. Attendez, ça ne m'empêche pas de mettre UN PEU de maquillage, de me mettre du vernis. Juste, je déteste ranger. Pourquoi ? Ma chambre est en désordre et je veux pas la ranger. Si quelqu'un me dérange littéralement, je ne me gêne surtout pas à sortir mes poings. Vous voyez, je suis très bonne en corps à corps et en arts martiaux, ce qui fait de moi très agile. Je suis souvent froide avec les gens en qui j'ai pitié. Têtue. Ouais. Rebelle. Oui et non, je le suis pour de BONNES raisons. Je peux me montrer assez colérique et sarcastique, quand je veux.

Malgré ces défauts, vous allez comprendre pourquoi la plupart du monde m'apprécie, voir me supporte. Liberté d'esprit. Ça, j'en ai. Je suis assez intelligente, audacieuse, confiante, aventureuse, courageuse, mais n'exagérons pas, je commence quand même à crier quand je vois une araignée. Puisque je suis une fille, je reste sensible, séduisante, charmeuse et romantique. Quand je suis avec du monde que j'aime, je suis bienveillante, douce, aimable, affectueuse, drôle et rêveuse. Et surtout, j'aime m'amuser.


GOÛTS
Voyons ce que j'aime. Le bleu ciel. Les animaux. Les mangas. La natations. Les séries animées japonaises. Dessiner [Sans me vanter, mais je me trouve assez bonne]. Écrire. Le théâtre.

Voyons ce que je n'aime pas. Le rose. Les mensonges. Les araignées. Les serpents. Le mal. Ranger. Films d'amour. Mes formes.



Histoire



1.L'accident
Je vais commencer mon histoire avec un accident qui a chamboulé et qui a fait que je sois comme ça. Je devais avoir environ 6 ans. Je traversais la rue. Tout allait bien, mais une voiture arriva rapidement et elle allait à deux doigts me frapper. Ma mère me sauva en me poussant hors du chemin. Elle fût celle .. qui a été frappée par la voiture. C'est alors que tout s'est mis a bousculé dans mes pensées. Maman m'a sauvé. Je n'ai rien pu faire. J'ai tué ma mère. J'ai tué MA mère. J'ai tué MA MÈRE. J'AI TUÉ MA MÈRE. Mon père m'a haï depuis cela. Il est devenu alcoolique. À cause de cette maladie, il me battait et m'agressait. Vos parents vous donnent des noms affectueux ? Moi, non. Moi, c'était des insultes vulgaires. C'est à cause de cela que j'ai un côté garçon manqué. Souvent, à l'école, les personnes me demandaient pourquoi j'avais des bleus, pourquoi je portais des plâtres, pourquoi j'avais des blessures un peu partout. Je me battais souvent avec les autres élèves. Mais je me battais pour me défendre, moi ! Pour défendre qui je suis ! Malgré tout, une seule fille m'aimait comme j'étais. Elle s'appelait Pénélope Rogers. C'était ma meilleure amie. Une lisse chevelure brune foncée, presque noire, s'étalait jusqu'à ses hanches. Ses yeux étaient d'un noir de jais des plus magnifiques. Son teint était un peu plus basané. Elle portait toujours des vêtements ... sauvages, si on peut dire. Pénélope avait un petit côté exotique, si je peux m'exprimer ainsi. Elle me défendait, coude que coude. Une amie extraordinaire. Et elle fût la seule qui connaissait les raisons de mes blessures. Après une des ces dures journées d'écoles, je me dirigeais vers ma chambre. Je verrouilla ma porte et je jeta mon sac lâchement par terre. Fatiguée, je me laissa tomber sur mon lit. Quelques heures plus tard, plusieurs sons quotidiens parvinrent à mes oreilles. La voiture qui stationnait, le grincement de la porte lorsque celle-ci s'ouvrait, des pas titubants et les bouteilles qui s'entrechoquent, le canapé qui se plie. Après une vingtaine de minutes, quelqu'un essaya d'ouvrir ma porte.

- « Hey. » me formula froidement mon père.

Je resta silencieuse. S'il pensait que MOI, j'allais lui ouvrir la porte ?

- « Ouvre cette putain de porte, conasse. » me dit mon père.

Je ne bougea pas. Ses gros cognements sur ma porte me firent sursauter.

- « Ouvre la. Maintenant. » m'ordonna-t-il.

Je savais les conséquences qui allaient s'en suivre, mais je m'en foutait. J'entendis mon père jeter sa bouteille d'alcool au bas des escaliers. Un énorme fracas de morceaux de verres cassés retentit dans la maison. Des coups de pied firent trembler ma porte.

- « ESPÈCE DE GOSSE DE MERDE ... ! » me hurla-t-il.

Ses coups se firent plus brutalement. Rapidement, je pris mon cellulaire et je composa le numéro de Pénélope.

- « Jade ? Qu'est-ce qui se passe ?? » me dit sa voix téléphonique.

- « Pénélope ... »

- « OUVRE CETTE PORTE, PUTAIN DE GOSSE !! MAINTENANT !!» me répéta-t-il.

- « S'il-te-plaît, vite ... aide- » lui suppliai-je, les larmes aux yeux.

Il ouvrit violemment la porte en la défonçant avec un coup de pied. J'éteignis mon téléphone et pris ma batte de baseball. Je ferma les yeux et je laissa retomber mon bâton brutalement sur sa tête. Il s'écroula lourdement au sol, en poussant un cri de douleur. Je laissa tomber mon arme, remarquant ce que je viens de faire. Alors que j'essayai de sortir de ma chambre, un bras agrippa ma cheville, ce qui me fit tomber lourdement au sol. Je me retourna et c'est alors que j'aperçus le sombre visage de mon père. Un peu de sang coulait de sa bouche, qui elle, serrait les dents. Où le rouge se voyait plus nombreux était derrière sa tête. Ses yeux reflétaient des étincelles de haine et de cruauté. Mon père m'agrippa violemment par le collet de mon chandail.

- «Toi ... » laissa-t-il faufiler entre ses lèvres, avant de m'envoyer dans les escaliers.

Je ferma les yeux, impuissante, en me laissant emporter par la vitesse. Je me sentais flotter dans les airs, sans qu'aucune gravité allait chambouler cet état. Je me sentais voler. Je comprenais alors ce que ressentaient les oiseaux lorsqu'ils battaient des ailes sans jamais s'épuiser. Je me sentais si libre. Même que j'oublia les morceaux de verres cassés qui m'attendaient.


***


- « AAAAAAAAAH !!!!!!!! » hurlai-je de douleur.

Mes yeux se mirent à verser de larges perles d'eau cristallines. Je sanglota, malgré la douleur. Je toucha à ma cuisse imbibée de sang. Lors de ma chute, un de ces morceaux pointus et coupants s'est planté dans ma cuisse. Je gémissa de douleur. Je leva mes yeux remplis d'eau et je vois le regard de mon père. Ce dernier ne dégageait aucune émotion. Il ouvra enfin la bouche.

- « D'accord, salope. Attends ici. »

Mes prunelles s'écarquillèrent. Sentant à la panique, je rampa vers la cuisine, tout en poussant d'infimes cris de douleurs. Rendue à l'endroit voulu, je m'agrippa au comptoir et je m'arma d'un couteau. Je me cacha à côté du cadre de la porte.

- « Tu ne peux plus m'échapper, maintenant. » m'avisa mon père.

Un silence passa. Je serra mon arme, espérant qu'il ne me trouva pas.

- «Tu ne peux pas te cacher ! » ajouta-t-il d'un ton plus fort.

Je tourna la tête avant de sursauter. Il disait vrai. Mon sang avait laissé une longue trace quand je rampai. Ses pas se dirigèrent vers la cuisine. Soudainement, je vis son pied traverser le cadre de la porte. Je m'étais dit que c'était le moment où jamais. J'agrippai son pied et je planta mon couteau dans sa jambe. Mon père poussa un énorme gémissement avant de s'effondrer sur le sol. Par contre, il avait échappé un fusil. Je me précipita vers le sol pour le récupérer. Voyant que j'allais prendre son arme, mon idole d'autrefois retira mon couteau de sa plaie, prêt à attaquer. Je tendis mon bras et pris le revolver. Je me retourna pour m'asseoir et m'accoter sur le frigo. Je pointa le fusil vers mon père. Une sorte de force inconnu avait parcouru mon coeur. Une force qui me guidait vers la fin de cette souffrance qui avait durer 8 années. Comme si je n'étais plus moi-même. J'étais ce personne que mon père avait transformé progressivement. De chaudes larmes s'échappèrent de mes yeux, avant de les fermer.

- « AAAAAH ! » criai-je.

Un  vif coup de feu retentit dans la maison. Et puis, un silence mortel envahit la pièce. Comme si le temps s'était arrêter brusquement. J'ouvris mes yeux lentement. Mon père était couché sur le sol, tandis qu'une flaque de sang s'étendait autour de sa tête. Aucun mouvement trahissait un signe de vie de sa part. Mes mains se mirent à trembler. Non, tout mon corps s'était mis à trembler.

- « Ah ... AAh ... AAAAAAAAH !!! »  

Je pris ma tête entre mes mains. Non, non, ce n'était pas possible. Qu'ai-je donc fait ?! Je n'ai plus de famille. J'ai tué ma mère. Et là, je viens de perdre mon père. Je viens de le tuer. Ma seule famille. Mon père est mort. J'ai tué mon père. J'ai tué mon ...

- « Ah ... Huh ... Ha Ha ... HA HA ... ! »

Un grincement de porte traversa la maison. Un son familier se rendit dans mes oreilles.

- « JADE ! » me cria Pénélope.

- « Huh ... ? »

Ses pas martelèrent lentement le sol.

- « Quoi ... ? J-Jade ? » dit ma meilleure amie.

Je sentis qu'elle avait rentré dans la pièce. Elle passa son regard à travers la pièce, pour ensuite l'arrêter vers mon père immobile. Un air de dégoût et de terreur se forma sur son visage. Alors que Pénélope balaya la cuisine de ses prunelles noirs de jais, elle m'aperçut assise, les yeux dans le vide.

- « Jade ! »

- « ... ué. » dis-je d'un ton neutre.

- « Huh ? »

- « Je les ai tué ... » dis-je sans remarquer sa présence.

- « Jade, on doit ... »

- « Je les ai tué. Je les ai tué. »

Pénélope me prit brutalement par les bras et me secoua sèchement. Lorsqu'elle fit ce contact, je me reconnecta à la réalité.

- « Jade ! »

Je leva mes grands yeux bruns vers ceux de ma meilleure amie. Dans son regard, se lisait une sorte d'inquiétude extrême.

- « Pénélope ... ? »

Quelques larmes surgirent de mes yeux. Pénélope avait parcouru une telle distance ... juste pour moi ? Pour moi, un simple garçon manqué ? Et en plus, elle s'inquiétait pour moi ? J'aurais tant voulu avoir une soeur comme elle !

- « Pénélope .. Pénélope .. P- ..»

Je ferma les yeux, épuisée. Ma blessure me faisait tant souffrir. Je n'avais plus la force de bouger un autre membre de mon corps. Malgré tout, je pouvais entendre le cri de mon amie disant mon prénom. Et je m'endormis.

2.Ma nouvelle demeure.

Lorsque j'ouvris mes yeux lentement, la lumière du jour aveugla ceux-ci. Je plissa mes yeux, essayant de savoir où j'étais. L'endroit semblait familier à une infirmerie. Lâche, je pris la couverture qui avait été déposée sur moi et l'a tira vers mon visage, voulant retrouver l'obscurité.

- « Ah, une revenante ! » me fit sursauter cette voix de femme.

Je repoussa la couverture de ma vue et je vis une femme, d'âge assez mûre, assise près du lit. Ses cheveux courts étaient d'une couleur brun foncé. Ses yeux verts étaient rivés sur moi.

- « Vous êtes qui ? » lui demandai-je, en oubliant pour cette fois les formalités.

- « Je suis Mme. Davis, infirmière du pensionnat de Brant. » me réponda-t-elle.

Je leva mon dos, voulant prendre une position plus confortable et plus convenable pour discuter avec l'infirmière. Une douleur à ma cuisse me fit gémir.

- « Ne te force pas .. » me dit poliment la femme.

- « C'est seulement mes jambes. » répliquai-je.

- « Tu as quand même perdu beaucoup de sang. » m'avisa l'adulte.

Quelques flashbacks vinrent à ma mémoire. Mon père ... est-ce qu'il était mort ? Je ne pense pas avoir visé dans une partie de son corps qui était assez fatale. Enfin, je ne m'en souviennais plus. Malheureusement.

- « Et, à propos de ton père, tu- »

- « Je m'en fous. »

Je poursuivis :

- « Il est mort maintenant. Et alors ? Pourquoi je devrais m'en soucier ?

L'infirmière avala sa salive.

-  « Tu es chanceuse. C'était seulement de l'autodéfense. Ton père est à l'hôpital. Il a été gravement blessé. Mais heureusement, me dit-elle, ce bâtard va aller en pri- »

- « Fermez-la. »

La femme sembla mal à l'aise. Elle baissa les yeux au sol, attendant en silence que je continue.

- « La chose importante est que cette merde est partie. Prison ou pas, je m'en bat du système de justice. Je n'ai plus rien à perdre, maintenant. »

- « Hmm .. désolé chouette ... » me dit l'adulte en voyant que lorsque je serai les plis de la couverture, mes mains tremblaient.

Je regardai au sol, cessant mes tremblements. Je souris. J'étais heureuse que mon père ne me voit plus jamais. Mes yeux s'embrouillèrent de perles d'eau. Je commença à sangloter. Était-ce cela « pleurer de joie » ? Je sentis un bras se déposer doucement sur mes épaules. Il semblait que la femme voulait me réconforter.

- « Ne t'inquiète pas maintenant, me glissa affectueusement dans l'oreille. L'enfer est terminé. »


***



Et toi ?
Avis sur le forum? Sympa, juste qu'il y a des autres que je ne comprends pas ... car je les ai pas encore appris. 8D
T'as connu comment? AGLACHOUCHOUDIDINOUNOULOLCAT38 [Paula]
Autre chose? Ça déchire le chocolatay. o/
Phrase du réglement Code code code
Doubles-comptes Aucun.

© Kinotto/Nightmare de Libre-Graph.


Dernière édition par Jade Smitch le Mer 11 Mar - 16:46, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Double-Compte : Haigha, Alan & Clarky
Identité du conte : Héros des trois feuilles du serpent & diable aux cheveux d'or
Crédits : vava (Kate Nolan)
Avatar : David Tennant
Messages : 391
Date d'inscription : 18/02/2015

MessageSujet: Re: Jade Smitch Δ Jasmine Lun 2 Mar - 0:34

Bienvenue officielle Yay

Je profite que tu n'ai pas fini pour te prévenir tout de suite que Shéhérazade est un pré-créé du forum et qu'il ne se trouve pas à Brant. Donc tu ne peux pas t'en servir dans ce contexte. Tu va devoir en choisir un autre désolé :/

Pour le reste, j'attends que tu ai fini bien sûr.


All the world is a stage, and all the men and women merely players; They have their exits and their entrances, and one man in his time plays many parts. •• Shakespeare


amaaranth ♫♪
William Hataway

Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité

MessageSujet: Re: Jade Smitch Δ Jasmine Lun 2 Mar - 1:02

Je pose une question à sa place parce que c'est mon amie ^^
Et si elle utilise Jasmine, de Aladdin, sa ira ? :0
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Double-Compte : Haigha, Alan & Clarky
Identité du conte : Héros des trois feuilles du serpent & diable aux cheveux d'or
Crédits : vava (Kate Nolan)
Avatar : David Tennant
Messages : 391
Date d'inscription : 18/02/2015

MessageSujet: Re: Jade Smitch Δ Jasmine Lun 2 Mar - 1:12

Oui, pas de problèmes pour Jasmine :3


All the world is a stage, and all the men and women merely players; They have their exits and their entrances, and one man in his time plays many parts. •• Shakespeare


amaaranth ♫♪
William Hataway

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Double-Compte : Haigha, Alan & Clarky
Identité du conte : Héros des trois feuilles du serpent & diable aux cheveux d'or
Crédits : vava (Kate Nolan)
Avatar : David Tennant
Messages : 391
Date d'inscription : 18/02/2015

MessageSujet: Re: Jade Smitch Δ Jasmine Lun 16 Mar - 0:53

Puisque ça fait un petit moment que personne n'est passé je viens t'offrir une petite tournée d'encouragements et un spam de moutons.

Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton Mouton


All the world is a stage, and all the men and women merely players; They have their exits and their entrances, and one man in his time plays many parts. •• Shakespeare


amaaranth ♫♪
William Hataway

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Identité du conte : Jasmine [Aladdin]
Crédits : Blondie
Avatar : Jasmine Villegas
Messages : 7
Date d'inscription : 01/03/2015

MessageSujet: Re: Jade Smitch Δ Jasmine Lun 16 Mar - 13:03

Merci pour tes spams de moutons, je sais qu'ils vont sûrement m'aider pour complêter ma fiche.

Désolée pour l'ÉNORME attente, mais ces temps-ci, j'ai beaucoup d'examens et d'études, j'ai mon théatre et j'ai une recherche sur les vikings à 5 pages. Cependant, je me garde toujours du temps libre pour finir cette fiche, si ma mère ne me dit pas : « Vas jouer dehors ! », « Fini la tablette ! », « Vide le lave-vaisselle » ou encore « Toooon linge »

Bref, ne vous inquiétez pas, je vais continuer de complêter cette fiche !
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Double-Compte : Haigha, Alan & Clarky
Identité du conte : Héros des trois feuilles du serpent & diable aux cheveux d'or
Crédits : vava (Kate Nolan)
Avatar : David Tennant
Messages : 391
Date d'inscription : 18/02/2015

MessageSujet: Re: Jade Smitch Δ Jasmine Mar 17 Mar - 15:05

Super ! Pas de soucis pour le temps t'inquiète pas ^^


All the world is a stage, and all the men and women merely players; They have their exits and their entrances, and one man in his time plays many parts. •• Shakespeare


amaaranth ♫♪
William Hataway

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Double-Compte : Willy, Alan & Clarky
Identité du conte : Lièvre de Mars
Crédits : Xoangel
Avatar : Jonny Lee Miller
Messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2015

MessageSujet: Re: Jade Smitch Δ Jasmine Lun 23 Mar - 18:51

Hello, c'est encore moi qui viens t'embêter pour le conte Cute

Au vu du débarquement de personnages Disneys le staff à décidé de faire quelque changements dans les réglos pour privilégier les contes classiques.

Donc il va te falloir trouver un deuxième conte (et j'insiste sur le conte) dans lequel Jasmine aurait un rôle pour qu'elle ne soit pas uniquement un Disney. Cela peut être un rôle très secondaire, une apparition brève dans les quarante voleurs ou que sais-je. Le mieux serait un conte des 1001 Nuits comme ça tu reste dans le même contexte. Si tu as du mal à trouver une idée n'hésite pas à venir nous demander on serait ravi de t'aider et n'hésite surtout pas à poser des questions en cas de soucis.



Joseph Cliff Harrey

If we shadows have offended, think but this, and all is mended, that you have but slumbered here while these visions did appear.
W. Shakespeare
code sugar plum fairy, icons icongifbro
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Double-Compte : Haigha, Alan & Clarky
Identité du conte : Héros des trois feuilles du serpent & diable aux cheveux d'or
Crédits : vava (Kate Nolan)
Avatar : David Tennant
Messages : 391
Date d'inscription : 18/02/2015

MessageSujet: Re: Jade Smitch Δ Jasmine Lun 30 Mar - 16:02

Hello hello

Bientôt un mois que ta prez est commencée. Souhaite-tu un délai pour avoir le temps de terminer ?


All the world is a stage, and all the men and women merely players; They have their exits and their entrances, and one man in his time plays many parts. •• Shakespeare


amaaranth ♫♪
William Hataway

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Identité du conte : Jasmine [Aladdin]
Crédits : Blondie
Avatar : Jasmine Villegas
Messages : 7
Date d'inscription : 01/03/2015

MessageSujet: Re: Jade Smitch Δ Jasmine Mar 31 Mar - 16:20

Merci pour cette proposition !

Maintenant, j'ai plus de temps libre, car j'ai fini mon examen de science et de géo [Dont j'ai eu 96% What a Face ] et ma recherche d'histoire est a remettre le 23 avril. Doooooonc, je pense que le temps maximal serai ... jusqu'au mois d'Avril. kya
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Double-Compte : Haigha, Alan & Clarky
Identité du conte : Héros des trois feuilles du serpent & diable aux cheveux d'or
Crédits : vava (Kate Nolan)
Avatar : David Tennant
Messages : 391
Date d'inscription : 18/02/2015

MessageSujet: Re: Jade Smitch Δ Jasmine Jeu 2 Avr - 12:28

Okay, on te laisse jusqu'à fin Avril alors :3


All the world is a stage, and all the men and women merely players; They have their exits and their entrances, and one man in his time plays many parts. •• Shakespeare


amaaranth ♫♪
William Hataway

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Double-Compte : Kate-Nolan
Identité du conte : Chapelier Fou
Crédits : AMAARANTH (signature)
Avatar : Matt Bomer
Messages : 231
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: Jade Smitch Δ Jasmine Dim 3 Mai - 19:37

Avril est terminé, pas de nouvelles...
Ça va toujours? ^=^


Mad Hatter
Unfortunately, in some parts of the country, some kids are taught at an early age that being different is somehow bad or wrong or worthy of ridicule.
Matt Bomer
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Double-Compte : Willy, Alan & Clarky
Identité du conte : Lièvre de Mars
Crédits : Xoangel
Avatar : Jonny Lee Miller
Messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2015

MessageSujet: Re: Jade Smitch Δ Jasmine Mer 27 Mai - 0:11

Hello Jade, toujours parmi nous ? Hap



Joseph Cliff Harrey

If we shadows have offended, think but this, and all is mended, that you have but slumbered here while these visions did appear.
W. Shakespeare
code sugar plum fairy, icons icongifbro
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Double-Compte : Willy, Haigha & Alan
Identité du conte : Aller, je vous laisse deviner.
Crédits : Kate Nolan
Avatar : Hugh Laurie
Messages : 64
Date d'inscription : 06/05/2015

MessageSujet: Re: Jade Smitch Δ Jasmine Jeu 4 Juin - 13:42

Je déplace, je verrouillerais dans une semaine si personne ne donne de nouvelles :3



Ramble Clarence Kergoat
   
Shakespeare  Life's but a walking shadow, a poor player that struts and frets his hour upon the stage, and then is heard no more. It is a tale told by an idiot, full of sound and fury, signifying nothing. | ©️ Vent Parisien

   

   
   
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Jade Smitch Δ Jasmine

Revenir en haut Aller en bas

Jade Smitch Δ Jasmine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jade - The little flower is lost in this big world
» Jade McGrégor, une héritière mystérieuse
» Jade McGregor ♣ Une mystérieuse héritère...
» Besoin de personnes pour peupler Jade
» SLADE JADE KITAGAWA. (100%). finished.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: PRÉSENTATIONS :: Présentations abandonnées ou refusées-