AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

On a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du côté de la forêt.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Double-Compte : Heileen Graham
Identité du conte : Chasseuse annexe / Membre du clan de la Lune
Crédits : Moi ~
Avatar : Katherine Winnick
Messages : 50
Date d'inscription : 20/02/2015

MessageSujet: On a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du côté de la forêt. Ven 20 Fév - 21:07

Astrid Oakenshield
J'ai toujours rêvé de voir la mer, mais depuis tant d'années, je n'ai eu sous mes yeux que l'étendue de la forêt.  



Nom complet Astrid Freya Oakenshield
Âge 22 ans
Anniversaire 9 octobre
Sexe Féminin
Orientation sexuelle Assexuelle
Libre ou en couple ? ; Libre comme l'air
Identité(s) de conte(s); Chasseuse dans le conte du petit Chaperon rouge ...
Groupe Forêt Enchantée
Métier (facultatif) ; Je suis chasseuse à plein temps, ça m'suffit.
Avatar Katheryn Winnick

Description

Décrire Astrid n'est pas chose facile, tout d'abord parce que personne ne la connait vraiment sur le plan du caractère et que son physique est réellement complexe. Pour commencer, et bien, on peut dire que Astrid est loin d'être féminine. De par son visage anguleux et renfrogné et sa carrure masculine, la jeune chasseuse n'a pas du tout le physique adapté pour des bals ou des réceptions. De toute manière, Astrid n'est pas une femme très distinguée, et des bonnes manières, c'est à peine si elle sait dire merci et s'il-vous-plait. Elle n'aime pas les gens en général et ils le lui rendent bien. Mais ce n'est pas ça qui risque de lui faire peur, parce que la solitude est une bonne amie à elle. Car la colère semble être son principal trait de caractère, et quiconque lui manquerait de respect se verrait avoir le nez brisé sous ses poings déchainés. Mais Astrid n'est pas quelqu'un de foncièrement mauvais, et même si elle a son petit caractère et qu'elle manque de bonnes manières, elle reste quelqu'un de très attaché à ses proches, et sa loyauté est sans limite. Car tant bien même elle ne le montre pas, elle sait apprécier les gens qui l'entourent, si ceux-ci prennent la peine de bien la connaitre. Et même si elle sourit très peu, et dans de rares occasions, Astrid garde la tête haute et semble être une adepte de l'humour noir, du sarcasme et de l'ironie. Plutôt "grande-gueule", notre blonde n'hésite pas à dire franchement ce qu'elle pense, même si cela déplait, et même si cela vexe. Qu'importe si vous êtes un ami ou un ennemi, vous dire ce qu'elle pense semble être la seule chose qui la préoccupe.

Astrid est blonde, et ce n'est pas pour autant qu'elle est idiote, et si son coté agressif et caractériel pourrait vous faire penser le contraire, elle est tout à fait capable de réfléchir et de mener des conclusions justes. Elle n'est pas très bavarde, et préfère largement le silence à la discussion, mais elle n'est pas non plus hermétique aux dialogues et si la conversation semble être intéressante, Astrid ne sera pas contre. Les seules choses dont la jeune femme ne semble pas décidée à abandonner, c'est sa hache et son épée que ses comparses chasseurs lui avaient offert lorsqu'elle les avait rejoint. Depuis, elle ne s'en est jamais séparée, et les a toujours à porté de main, tout comme son armure qu'elle porte si souvent. La raison est que se défendre est probablement la chose la plus importante à ses yeux. Se défendre contre les ennemis, se défendre contre le monde entier. Quant à son plus grand rêve, même si elle préférerais se couper une jambe plutôt que de l'avouer à qui que ce soit, c'est de parcourir le Monde Fantastique et d'y découvrir ses moindres recoins. Voyager est son unique passion, en seconde position juste derrière la chasse. Car étant chasseuse de profession, si elle n'aime pas son métier, cela pourrait s'avérer problématique. Et traquer ses proies, animales ou humaines, semble être une source de satisfaction unique chez elle.


Histoire

On dit bien souvent qu'un conte ne finit jamais mal. Peut-être cela est-ce vrai, c'est même évident en soi, mais l'histoire d'Astrid n'avait pas bien commencé et manifestement, n'allait pas bien terminer.

Il y a bien longtemps, dans un royaume gouverné par un roi et une reine égoïstes, vivait une famille dont la pauvreté et la famine l'affaiblissait. Le mari dilapidait l'argent dans des jeux de boissons, pour oublier la misère, tandis que les frais du médecin coutait très chers pour la femme, atteinte d'une maladie pulmonaire incurable. Ce couple allait très bientôt avoir un enfant, et il craignait de ne pouvoir subvenir à ses besoins. Le mari eu en premier lieu l'idée de tuer l'enfant à la naissance, mais cet acte si cruel répugna la femme qui chercha avec conviction une solution au problème. La réalité était toute autre, car la femme avait trompé son mari avec un homme d'une grande beauté qu'elle avait rencontré dans les bois et qui avait disparu du jour a lendemain. Elle se devait de cacher à tout prix à son mari que l'enfant n'était pas de lui. Ils n'avaient pas de famille à qui confier le nouveau-né, et aucune autre famille ne voulait s'encombrer d'une bouche de plus à nourrir. Alors, quand vint le jour où la petite naquit, l'homme et la femme n'eurent d'autre choix que d'abandonner leur enfant aux loups, dans les bois. L'enfant fut déposé sur une souche et laissé pour compte dans cette immense foret lugubre, renfermant mille secrets. N'ayant ni nom ni famille, l'enfant était promise à une mort rapide, sans compter sur les bêtes sauvages qu'abritaient ces bois. Cependant, l'improbable se produisit, et le petit être sans défense fut recueillie par le clan de la Lune, qui, bien que réticents au départ, l'élevèrent comme leur propre fille, qui se révélait être en réalité un membre éloigné de leur clan.

Les années passèrent, et rapidement, la petite se révéla être douée pour la chasse et la traque, non sans déplaire à sa famille d'adoption. Mais son mauvais caractère semblait être la cause de nombreux problèmes, et la tenir éloignée des villes et des villages humains semblait être la principales préoccupation du Clan qui l'avait élevée. Et malgré ses nombreux défauts, la petite apportait une joie incommensurable dans la vie de ces gens, car son sourire ne mentait pas, et la pureté semblait la protéger de tous les maux qui sévissaient dans le pays.

.
.
.

- Gamine, tu t'y prends comme un manche à balai !

La blonde se renfrogna. Du haut de ses onze printemps, la petite ne manquait pas de caractère, et qu'on lui fasse des réflexions lui déplaisait grandement. L'arc n'était pas son point fort, c'était devenu une évidence au fil du temps, et sa façon de tenir une flèche et un arc était franchement mauvaise. En ce moment même, elle était sur le point d'entrer dans une rage folle, incapable d'atteindre sa cible, même avec la meilleure volonté au monde. Et cela la rendait folle. Elle était douée à l'épée et à la hache, alors pourquoi ? Pourquoi était-elle bien incapable de décocher une flèche sur une biche pour en faire son diner ? La blonde rageait.

Finalement, Astrid avait jeté son arc par terre avec hargne et s'était enfuie, dépitée. Quand elle était en colère, elle se réfugiait toujours au même endroit. Un petit lac au fin fond de la forêt. Les yeux rivés sur l'onde créer par le vent, la petite rêvait souvent à la mer. On lui en avait souvent parlé, et plus le temps passait, plus cette envie irrémédiable de monter sur un bateau et de prendre le large se faisait ressentir. Son envie de sentir l'odeur du vent marin, et connaitre l'océan était particulier. Membre du clan de la Lune, par conséquent elle pouvait se métamorphoser en loup les nuits de pleine lune, elle n'avait jamais connu plus que la forêt et son village. Ce n'était pas déplaisant, mais voyager était une chose que Astrid rêvait de découvrir.

.
.
.

La chasse aux loups était ouverte, et les temps allaient être durs pour son Clan, qui était une grande famille de loups-garous. Astrid n'était enchantée pour le moins du monde, et savait qu'elle devait se montrer prudente et ne pas quitter le village sans autorisation. Un beau jour, elle fut autorisée à sortir dans les bois tant qu'elle ne s'approchait pas des humains. Gambadant dans les bois, le demoiselle ne savait trop que faire pour tuer le temps et s'ennuyait à en mourir. Des bruits de discussion parvinrent à ses sensibles oreilles et, intriguée, elle s'approcha. Un petit groupe de gens armés s'étaient réunis et discutaient atour d'une souche. La blonde compris par leur odeur qu'ils étaient des êtres humains, et, méfiante, elle resta cachée. Lorsqu'ils s'aperçurent de sa présence, les gens l'invitèrent à venir.

-Tu es toute seule ? Qu'est-ce que tu fais dans la foret alors qu'un dangereux loup sévit dans les environs ?

-Je voyage avec mes parents, il sont marchands, mentit-elle.

Ils crurent à l'horrible mensonge qu'elle venait de leur décerner, et lui expliquèrent qu'un loup s'attaquait aux gens ces temps-ci et qu'il était grand temps de le tuer. Ils étaient chasseurs de professions et ils n'étaient pas les premiers à chasser la bête. Astrid se douta que ledit loup était sûrement l'un de siens et que si elle s'alliait avec ces gens, elle aurait peut-être une chance de l'avertir du danger et de le sauver. Les chasseurs indiquèrent la l'enfant qu'il y avait une réunion très bientôt et l'invitèrent à y venir avec ses parents, car bien décidée, la blonde avait dit aux chasseurs qu'elle savait se battre à l'épée et à la hache, et qu'elle pouvait les aider si besoin était.

Le lendemain, elle se présenta à la fameuse réunion, sans ses soit-disant parents, et assista à l'assemblée. Une battue serait organisée pour tuer le loup. Astrid se fit toute petite, et écouta, sagement pour savoir ce qu'il allait se passer. Elle n'aurait qu'à être plus rapide et retrouver ce fameux loup pour l'avertir. ( Et du coup, faudra que Kate réponde à mes questions à propos de l'histoire du petit chaperon rouge d'ici ... )

[U.C]

.
.
.

Astrid était furieuse. Une guerre avait éclaté. Une fichue guerre avait éclaté et son clan refusait d'y prendre part. Astrid avait tempêté pour qu'ils changent d'avis, mais elle n'était qu'une enfant, et ses supplications n'arrivaient point aux oreilles de ses comparses. En colère, elle avait quitté le village dans la nuit et s'était enfuie, emportant avec elle le peu d'argent qu'elle possédait, sous sa forme canine, et avait courut et courut, jusqu'à avoir les pattes en sang, et jusqu'à ce que l'aube se lève, retrouvant son apparence originelle. Elle était frigorifiée, affamée et fatiguée au possible. Quand arriverait-elle à trouver ce bonheur dont elle a tant entendu parler ? Quand est-ce que arrêterait de la prendre pour une idiote incapable d'agir ? Elle rageait.
Des pas se rapprochent.
Astrid se retourne.
Les bruits fusent toujours.
Il n'y a personne.
Astrid saisit son épée.
Que pouvait-elle faire ?
Après tout, elle n'était qu'une gamine de douze ans.
Les bruits se stoppent.
Astrid serre son épée.
Le silence engloutit tout autour d'elle.
Et puis ...
Le noir absolu.

.
.
.

- Mais où est-ce que je suis encore tombée ?

De toute évidence, elle n'était plus dans la Forêt Enchantée, et il était donc évident que quelque chose, ou quelqu'un l'y a envoyé sans qu'elle ne sache pourquoi. La bonne affaire... Pour le moment, la demoiselle était vautrée par terre, les pieds lui faisant souffrir le martyre, et le paysage qui s'étendait sous ses yeux ne lui était en aucun cas familier. C'était comme si elle rêvait éveillée. Non seulement les arbres étaient différents que ceux qu'elle avait l'habitude de côtoyer, mais en plus, de très nombreux panneaux indiquaient des routes à prendre, mais ceci ne semblait être qu'une très déplaisante plaisanterie car il n'y avait pas de directions dans cet endroit-ci, et se perdre était chose aisée, même pour un pisteur.

.
.
.

Les jours défilent et passent, les mois suivent et finalement, les années s'écoulent à un rythme qui vous semble infiniment long. Des années que Astrid errait à Wonderland. Les nouvelles vont vite ces temps-ci, et la jeune femme avait fini par apprendre ce qu'il s'était passé dans l'intégralité du monde fantastique, une malédiction lancée par la Reine. Dans un premier temps, Astrid avait refusé de croire de telles inepties, et penser que SA famille avait disparue avec les autres l'avait affligée. Elle qui avait passé sa vie avec eux, et qui à présent vivait exilée au fin fond de Wonderland avec pour seule compagnie un chat terriblement agaçant qui a pour manie d'apparaitre et de disparaitre sans cesse et qui au grand damne de la jeune femme, manipule toute chose en ce bas monde.

La seule chose qui importait à présent était de parcourir le monde tant qu'elle en avait les moyens, et d'attendre sans trop espérer le retour de sa famille qu'elle avait tant aimé autrefois. Car la solitude peut parfois amener les gens à la folie, et à Wonderland, tout le monde est fou ...


Et toi ?
Avis sur le forum? Très joli, franchement, y'a même Cheshire, bowdel *µ*
T'as connu comment? Cette très chère Kate et cette adorable Framboise m'en avait parlé. J'ai fini par céder  Dead ...
Autre chose? Oui, le texte de la description et de l'histoire est malheureusement illisible. Mes yeux bruuuulent Q_Q
Phrase du réglement Le stylé Willy est passé par ici Style ~ - Oui oui, je le connais par coeur tellement c'est classe ** -  
Doubles-comptes Pas pour le moment en tout cas ^^    

© Kinotto/Nightmare de Libre-Graph.


Dernière édition par Astrid F. Oakenshield le Sam 7 Mar - 10:22, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Identité du conte : La Belle (La Belle et la Bête)
Crédits : /
Avatar : Jenna Coleman
Messages : 318
Date d'inscription : 18/02/2015

MessageSujet: Re: On a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du côté de la forêt. Ven 20 Fév - 23:53

Bienvenue officiel ! Hey



Revenir en haut Aller en bas


avatar

Double-Compte : Haigha, Alan & Clarky
Identité du conte : Héros des trois feuilles du serpent & diable aux cheveux d'or
Crédits : vava (Kate Nolan)
Avatar : David Tennant
Messages : 391
Date d'inscription : 18/02/2015

MessageSujet: Re: On a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du côté de la forêt. Sam 21 Fév - 0:29

Bienvenue Tic-tac


All the world is a stage, and all the men and women merely players; They have their exits and their entrances, and one man in his time plays many parts. •• Shakespeare


amaaranth ♫♪
William Hataway

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Identité du conte : La Belle (La Belle et la Bête)
Crédits : /
Avatar : Jenna Coleman
Messages : 318
Date d'inscription : 18/02/2015

MessageSujet: Re: On a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du côté de la forêt. Ven 27 Fév - 15:45

Oui oui donc c'est parti, je te mets tous les petits détails au clair =D

DOnc, premier point, et sûrement le plus important, les parents faisaient donc partis du Clan de la Lune (puisque c'est un pouvoir qui se transmet par le sang) sauf que le Clan de la Lune est loin d'être pauvre. Le Clan est riche, sauf qu'un peu à la manière des tziganes, des gens du cirque, ou si cela te parle plus, des Clans dans LGDC (oui oui j'ai sortit ça à Framby elle a comprit direct), ils sont très proches les uns des autres à l'intérieur d'un Clan, et partagent tout. ^^
Donc les parents ont peu de chances d'être pauvres, mais ils peuvent avoir des difficultés, après je te laisse prendre ma proposition d'hier si tu veux, ou une autre idée tant que ça va ^-^

Sinon y a quelques petits détails du genre fais attentation entre "Camp" et "Clan", mais bon ça c'est tout bête alors je vais pas m'y arrêter plus que cela x) Ah oui, tu dis qu'elle est l'une des Chasseurs du Petit Chaperon Rouge... Sauf que dans ton histoire tu ne dis pas du tout comment elle en est arrivée là, donc c'est tout =3

Voila, règle le petit détail et je me ferais une joie de te valider moi-même! Yay



Revenir en haut Aller en bas


avatar

Double-Compte : Heileen Graham
Identité du conte : Chasseuse annexe / Membre du clan de la Lune
Crédits : Moi ~
Avatar : Katherine Winnick
Messages : 50
Date d'inscription : 20/02/2015

MessageSujet: Re: On a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du côté de la forêt. Sam 7 Mar - 9:48

Oui, en effet, tu m'avais expliqué tout ça, mais la fainéante que je suis n'a toujours pas bougé son derrière pour terminer sa prez' ... Bon, j'étais vachement motivée pour faire en sorte que ses parents l'ai abandonnée, donc là, tu casses tous mes espoirs, vilaineuh //BUUUS// OMG Du coup, tu verras quand j'aurais modifié ce que j'ai réservé à mon pauvre personnage lawl

Comme y'a pas tellement d'info sur le clan de la Lune, j'ai un peu de mal vois-tu, alors j'essaye de modifier tout ça pour que ça concorde ><
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Double-Compte : Haigha, Alan & Clarky
Identité du conte : Héros des trois feuilles du serpent & diable aux cheveux d'or
Crédits : vava (Kate Nolan)
Avatar : David Tennant
Messages : 391
Date d'inscription : 18/02/2015

MessageSujet: Re: On a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du côté de la forêt. Mar 10 Mar - 23:09





Félicitation!


Bienvenue chez les fous !

Comment ça c'est pas fini ? Peuh ! Aucune importance, ce qui manque ce ne sont que les petits détails et ce n'est même pas ta faute. Alors pour récompenser ta longue histoire et ton courage pour l'avoir remaniée, on a décidé de te valider d'avance. Tu pourras compléter quand Framby aura détaillé le Clan de la Lune (tu as autorisation de lui tirer les oreilles pour être sûre qu'elle le fasse), mais nous n'allons pas te retenir plus longtemps.

Bref, parlons peu parlons bien


→ Avant toute chose il va te falloir affronter nos terrifiant - mais néanmoins utiles - bottins. Le premier pour l'avatar, permettras que personne ne vole ta tête. Ce serait dommage - et surtout très bizarre - que tu te découvre un jumeau imprévu qui ne fait même pas partie de ta famille. Le deuxième est pour le(s) conte(s). Car il n'y a pas de petit rôle dans nos histoires et qu'il n'y a pas de raison que tu ne sois pas citée au générique. Enfin, si la malédiction t'as propulsé à Brant, n'oublie pas le bottin des métiers, indispensable si tu veux pouvoir payer le loyer !

→ Quand tu auras passée cette première épreuve, rends-toi donc ici pour poster fiche de liens et fiche rp qui permettront à tous de suivre tes exploits sur nos terres en plus de mieux te connaitre. Et pour ne pas rester dehors, que ce soit en ville ou dans un pays fantastique, n'hésite pas à demander les clefs de ton foyer. Je sais c'est un peu long dit-on, mais c'est un pense-bête que tu ne regretteras pas crois-moi !

→ Enfin, si tu as le temps, et que tu cherches un moyen pour aider le forum, viens voter aux Topsites ! En plus, tu sais quoi ? Tout comme les Rps, c'est bien payé ! De quoi donner envie de s'y mettre, non ?
Les RPs commenceront à dix inscrits.


Yay

N'hésite pas à demander si quoi que ce soit te tracasse et amuse-toi bien chez nous.









codage par a modern myth. sur Libre Graph'


All the world is a stage, and all the men and women merely players; They have their exits and their entrances, and one man in his time plays many parts. •• Shakespeare


amaaranth ♫♪
William Hataway

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: On a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du côté de la forêt.

Revenir en haut Aller en bas

On a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du côté de la forêt.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Foret] On a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du côté de la forêt. [PV : Alexander Taylor, Sarah Grandpré & Alyss Jackson]
» "on a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du côté de la forêt" ◊ wolf wintertales
» Intrigue 1
» Regarde comme le ciel est beau ∞ Pv Nuage de Loup.
» T'auras beau tuer le temps c'est toujours lui qui finira pas t'enterrer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: PRÉSENTATIONS :: Présentations validées-